Impression 3D d'un grand modèle
par , le vendredi 10 juin 2022 à 01:28

Catégorie : Général
Mots clés :

Après plusieurs années d'impressions 3D cantonnées au volume maximum de ma Dagoma DiscoEasy200, soit 20x20x20cm, j'ai voulu imprimer un modèle qui dépasse ce volume; je suis parti de la maquette du vaisseau StarTrek conçue par Bengineer.


Impression en grande taille :

J'ai décidé d'imprimer les pièces au maximum des capacités de mon imprimante, c'est-à-dire en diagonal pour les plus grosse et à 150% de la taille du modèle téléchargé, ce qui veut dire que le résultat final doit faire dans les 36cm de long.

Cura

Débuts difficiles :

Lors des premières impressions, prenant jusqu'à 26 heures pour la plus grosse pièce, j'ai eu pas mal de ratés. La buse de mon imprimante se bouchait régulièrement, à cause de reste de filament.

Réparation de mon imprimante 3D :

Après réchauffage dans une casserole pour faire fondre le reste de filament et un peu de curage j'en ai sorti les résidus. Mais cela n'a pas suffit car j'ai tordu le heat-breaker lors des manipulations; de plus le tour de la tête était devenu assez sale; j'ai donc finalement complètement remplacé la tête par un modèle acheté dans mon magasin 3D préféré LetMeKnow en suivant le mode d'emploi de CREALITY. En revanche j'ai gardé le radiateur d'origine car son connecteur pneumatique laisse passer le filament jusqu'au heat-breaker contrairement au nouveau.

Suite impression :

Après reprise des impressions avec cette nouvelle tête chauffante, je n'ai eu aucun soucis, malgré plusieurs jours d'impression en quasi continue (26+24+17+9+7+8*2 = 99h).

Assemblage et finition :

La maquette est constituée de 7 pièces qui s'assemblent par de petits tubes de filament qu'il faut normalement couper depuis la bobine source. Mais comme j'ai agrandi le modèle de base, j'ai du imprimer des tiges plus épaisses (1.75mm -> 2.65mm de diamètre).

Comme j'ai eu des soucis de décollement sur les premières pièces, avant le changement de tête chauffante, j'ai du aussi combler les manques avec de l'enduit en pâte.

Pour la finition, j'ai appliqué une peinture acrylique avec effet cuivre.

Et j'ai tenter de concevoir un pied "à lévitation" mais je n'ai pas réussi à trouver l'équilibre, j'ai donc conçu un simple pied sur tige.

Améliorations possibles :

  • imprimer correctement les pièces en évitant le décollement et donc l'utilisation d'enduit pour combler les manques.
  • revoir la conception du pied "à lévitation".
  • peindre les détails du vaisseau (réacteur, hublots...) avec des couleurs différentes.

A bientôt

Antoine

Ecrire à l'auteur